La passionnante vie de Naëlle

Bon faut bien le dire, le titre de ce blog c'est de la publicité mensongère, ma vie est tout sauf passionnante. Mais je peux pas m'empêcher de la raconter, j'y peux rien!

12 janvier 2013

Tag - questionnaire

Anassete m’a taguée, donc je vais consciencieusement répondre à ce questionnaire.

1. Es-tu une acheteuse compulsive de livres ?
Plus ou moins. C’est-à-dire que, la plupart du temps, je sais me contenir mais que, parfois, je me laisse totalement aller et je dépense beaucoup en une seule fois. Au Salon du Livre 2012, par exemple, j’ai dépensé plus de 100 € en romans japonais… En fait, j’ai commencé à me restreindre quand j’ai constaté que les achats faits sur un coup de tête se révélaient généralement décevants. Pour le Salon du Livre, j’avais fait une liste préalable des auteurs intéressants et j’ai pris un roman de chaque.

2. À quelle fréquence achètes-tu des livres ?
Euh… Si les achats pour la fac comptent, on va dire tous les mois. Sinon, c’est tous les deux ou trois mois, si aucun livre vraiment attirant ne me fait de l’œil.

3. As-tu une librairie favorite ?
À vrai dire, je vais très peu dans de vraies librairies. Je suis entrée dans une librairie anglaise dans une petite rue du Quartier Latin, il n’y a pas très longtemps. C’était totalement dingue : dans cette librairie, les livres s’empilent véritablement jusqu’au plafond. Il faudrait que j’aille la prendre en photo… Mais je suis nulle en anglais, alors je ne peux pas dire que c’est ma librairie favorite. On va dire Gibert Joseph, même si c’est une grande surface culturelle.

4. Fais-tu tes achats livresques seule ou accompagnée ?
Les deux. Je suis souvent accompagnée mais y aller seule me plaît tout autant, voire plus : comme je suis du genre copine-poule, à toujours garder un œil sur mes amies pour pouvoir les retrouver rapidement si on décide de changer de coin, je suis souvent distraite dans mes lectures de 4e de couverture et j’évite de m’éloigner trop… Enfin, ça, c’était surtout l’année dernière, maintenant on est toutes éparpillées T_T
Le problème, quand je suis seule et que je reste trop longtemps dans une librairie à examiner tous les livres qui me tombent sous la main, c’est que j’ai tendance à m’enfermer dans une bulle et que j’ai parfois du mal à en sortir.

5. Librairie ou achats sur le Net ?
Librairie. Le Net, c’est uniquement en dernier recours ou quand ça fait économiser une somme d’argent conséquente. Je suis une petite vieille qui n’a pas confiance en Internet.

6. Vers quels types de livres te tournes-tu en premier ?
Les romans. C’est ce que je lis principalement. Après, le type de roman que je regarde en particulier, c’est les contemporains japonais. La littérature japonaise est ma lubie du moment, je trouve cette littérature très subtile, tout en nuances, en retenue et en discrétion. Bon, ça dépend des auteurs, mais la plupart de ceux que j’ai lus jusqu’à maintenant sont comme ça. Ils nous montrent une vision du monde différente de notre vision occidentale des choses que je trouve un peu trop déprimante et déprimée. Mais je m’éloigne.
Sinon, je lis très peu de poésie, nouvelles, beaux-livres, etc. La poésie parce que c’est trop exigeant, les nouvelles parce que je dois m’arrêter entre chacune pour bien la comprendre et la retenir, les beaux-livres parce que ça ne m’intéresse pas.
Je lis un peu de mangas, sinon. Et presque pas de BD.

7. Préfères-tu les livres neufs, d’occasion ou les deux ?
Les deux. Plus exactement, je préfère les livres neufs et les occasions qui ont l’air neuf. Si le prix de l’occasion comparé au neuf est vraiment différent et que le livre est abîmé mais pas trop, je le prends. Si c’est un torchon, je prends le neuf, quitte à y mettre le prix.

8. Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ?
Découvrir des livres sur lesquels je ne serais jamais tombée si je les avais commandés sur Internet. Avoir l’avis de mes amies sur les livres qu’on croise sur les étalages. L’excitation quand on croise les livres d’un auteur qu’on adore.

9. Te fixes-tu une limite d’achat par mois ?
Non. Puisqu’il y a des mois où je n’achète rien, je me permets le mois suivant d’être dépensière. Mais bon, je ne vais pas non plus dépenser 100 € uniquement en livres (le Salon du Livre, c’était une exception) : je n’ai pas la place !

10. À combien s’élève ta wish-list ?
Euh… je ne sais pas. Je ne fais pas de liste.

11. Cite 3 livres que tu veux TOUT DE SUITE !
Les Enfants de Ji (volume 2 de l’intégrale) de Pierre Grimbert. J’ai beau trouver ça moyen, je me suis attachée aux personnages et je veux absolument savoir ce qu’ils deviennent ! Le Mauvais de Shuichi Yoshida : j’ai adoré Parade, du même auteur, donc j’aimerais bien que ce roman sorte en poche là, tout de suite, maintenant, pour que je me jette dessus. Pour le troisième, on va dire Le Musée du silence de Yoko Ogawa.

12. Pré-commandes-tu tes livres ?
Non. À vrai dire, je ne me souvenais même plus que c’était possible.

13. Pourquoi un tel pseudo/nom de blog ?
Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est que je pensais avoir inventé le prénom « Naëlle ». En fait, c’est breton, ce qui est parfait parce que j’adore la Bretagne (une région où on ne meurt pas de chaud en été et dans laquelle pullulent les histoires légendaires ne peut qu’attirer ma sympathie). Bref, je cherchais un pseudo que je pourrais utiliser si jamais, par miracle, j’étais publiée dans des fanzines et autres revues. Il s’avère que « Moon » n’est pas terrible, mais si je devais le changer je garderais tout de même le rapport avec la lune, parce que j’adore lever la tête et m’apercevoir que la lune m’observe (j’ai des tendances mélancoliques égocentriques, parfois…). Voilà pour le pseudo.
Pour le nom du blog, j’ai bêtement dit le contraire de ce que je pensais, parce que je ne voyais pas d’autre manière de le nommer… J’ai fait preuve d’une imagination débordante.

14. Parles-nous de ton prof préféré.
Déjà, il faudrait que je choisisse mon prof préféré. J’hésite entre mon prof de français de première et ma prof de latin de licence (j’ai toujours fait en sorte d’avoir la même prof de latin, sauf un semestre parce qu’elle ne donnait plus de cours. C’est une prof qui explique très vite les choses, on doit être concentré sur ce qu’elle dit pour comprendre, donc on n’a pas le temps de s’ennuyer et, du coup, avec les autres profs, je m’ennuyais prodigieusement et ne comprenais pas aussi bien). Bon, allez, je vais parler de mon prof de français. Je n’ai jamais eu de très bonnes notes avec lui mais j’adorais ses cours parce qu’il nous expliquait très bien en quoi les textes étaient intéressants et on voyait quand un livre l’enthousiasmait particulièrement (Madame Bovary, par exemple, qu’il nous a dit avoir lu plus d’une quinzaine de fois sans se lasser… Je l’ai lu trois fois depuis et je comprends tout à fait ce qu’il nous disait, comme quoi la première fois, on trouvait ça inintéressant, la deuxième on appréciait l’écriture, la troisième on comprenait qu’en fait c’est intéressant, et ensuite on passait notre temps à décortiquer ce que Flaubert a voulu exprimer parce que c’est sans fin). Et puis il faisait souvent de l’esprit, on (sou)riait souvent. Maintenant que j’y pense, ma prof de français de seconde était très bien aussi, dans un autre genre.

15. Parles-nous de ton premier concert.
Je me suis mise aux concerts assez tard parce qu’aucun groupe ne m’avait passionnée au point de vouloir dépenser des sous pour le voir en vrai. Donc mon premier concert, c’est Indochine au Grand Rex le 29 janvier 2011. C’était démentiel, j’ai adoré. Du coup, j’ai recommencé en 2012, et c’était encore super, alors je re-recommencerai quand ces méchants pas beaux feront une autre salle parisienne que le Stade de France.

16. Quel est ton endroit préféré au monde ?
J’adore mon lit… Je pense que la réponse attendue n’est pas vraiment celle-là, mais je suis bien embêtée parce que je n’ai pas d’endroit préféré… On va dire la maison de campagne que mes grands-parents ont vendue il y a une dizaine d’années. Je garde beaucoup de bons souvenirs de ces étés passés là-bas, et y retourner récemment m’a rendu à la fois heureuse et triste.

17. Un endroit que tu aimerais visiter ?
L’Irlande, l’Écosse, l’Islande, la Nouvelle-Zélande… Des endroits où l’homme n’est pas ou peu présent et où la nature est maîtresse, en somme. Ah non, je sais ! Au nord du Canada ! J’ai vu un reportage une fois où un habitant de ce coin enneigé disait aux journalistes : « Écoutez ce silence. C’est un silence pur, sans fond sonore lointain, sans ondes. » Alors tout le monde s’est tu et on a entendu le silence.

18. Parles-nous de quelque chose qui te rend complètement folle en ce moment.
Dans le bon ou dans le mauvais sens ? Dans le mauvais, je dirais mon chat qui miaule constamment. Quand on ne sort pas de chez soi, cette chose ultra mignonne nous donne des envies de meurtre. Dans le bon… La perspective de regarder prochainement Summer Wars de Mamoru Hosoda et La Tour au-delà des nuages de Makoto Shinkai ? Ce n’est pas une folie démentielle mais je ne vois rien d’autre. Et puis, je deviens folle pour peu de chose xD

19. Si tu pouvais posséder instantanément quelque chose, rien qu’en claquant des doigts, qu’est-ce que ce serait ?
J’aimerais beaucoup avoir mon mémoire terminé en main. C’est un peu tôt, mais bon… Dans le domaine du réalisable, on va dire une convention de stage remplie et tamponnée par toutes les instances requises. Parce qu’à deux semaines du théorique début dudit stage, je commence à être très légèrement inquiète.

20. Qui tagues-tu ?
Flo ! Et Acid-Brain, si elle veut bien. Et c’est tout, parce que plus personne ne passe sur ce blog, vu que je ne l’alimente pas.

Posté par Naelle Moon à 16:49 - Naëlle raconte sa vie - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Tu aurais encore cette liste d'auteurs japs ? Ça m'intéresserait *o* ! Je n'ai lu qu'Ogawa, Kawabata, Sôseki, un bout d'Abe et bientôt Mishima.

    Poste ton CV sur l'asfored dès que tu peux. Y a 2 à 3 jours de traitement. Y a des gens qui passent par là (j'ai eu mon stage chez Hatier comme ça parce que j'avais dit faire du grec ancien).
    Et pour le mémoire... Sache que tu dois t'y mettre quand tu peux, mais... qu'on commence tous la rédaction au dernier moment. Commence par faire l'intro en y travaillant tous les jours pour voir s'il te faut ce rythme de travail ou s'il faut que tu restes scotchée à ton ordi toute la journée pour être productive. En M1, me souviens que j'avais utilisé tous les week-ends d'avril + 1 pont au mois de mai pour terminer la rédac, mais y en a qui s'imposait d'écrire une page par jour.

    Posté par Anassete, 13 janvier 2013 à 17:24
  • Ben globalement, tous les livres japonais que j'ai lus ces derniers temps sont issus de cette liste (exceptés Ogawa, que j'ai voulu lire suite à ton article sur ton blog, et Haruki Murakami). Je m'étais fondée sur un Magazine Littéraire spécial Japon. Mais je vais te la refaire, ça devrait pas être bien long.
    Punaise oui, l'Asfored j'allais voir les annonces mais j'ai jamais posté la mienne O_O
    Ouais, je sais T_T Mais là je dois carrément me remettre aux lecture critiques, j'en ai pas assez. La rédaction est repoussée du coup, je vais y passer l'été.

    Posté par Naëlle, 13 janvier 2013 à 21:38
  • J'arrête pas d'oublier de faire l'article avec ces questions, mais un jour proche viendra où j'aurai la présence d'esprit de le faire !

    Posté par Acid Brain, 11 février 2013 à 18:05
  • Béni soit ce jour, alors! (Ok, je sors >_>)

    Posté par Naëlle, 11 février 2013 à 19:56
  • Bonne année

    Salut naelle, je passais dans le coin et j'en profites pour te souhaiter une bonne année!

    Posté par Pikachu, 15 février 2014 à 02:21

Poster un commentaire